Télétravail au CNRS et à l’INSERM : Le Sgen-CFDT Recherche EPST réclame l’ouverture de la concertation

Posted on

Le Sgen-CFDT est très favorable au déploiement du télétravail décret 2016-151 du 11 février 2016(*)
En 2016, lors de l’expérimentation télétravail à l’INRIA, le Sgen-CFDT RechercheEPST a été un acteur majeur dans les réflexions sur les modalités de mise en œuvre.
Il continue son action en veillant au déploiement de ce dispositif à l’ensemble des agents de l’INRIA. Le Sgen-CFDT contribue également à l’expérimentation en cours à l’INRA et à l’IFSTTAR.
Le Sgen-CFDT RechercheEPST réclame l’ouverture de la concertation sur la mise en œuvre du télétravail au CNRS et à l’Inserm.

Cette forme d’organisation du travail à distance comporte d’importantes avancées sociales mais aussi des risques. Le Sgen-CFDT souhaite que la concertation explore tous les aspects comme le droit à la déconnexion ou l’articulation du temps de travail (présentiel/télétravail).

Le Sgen-CFDT RechercheEPST, grâce à l’expérience acquise à l’INRIA, sera force de propositions dans la concertation avec les directions.
Il sera particulièrement vigilant :

  • à une application au mieux des intérêts de tous les agents (Aucun métier ne doit être exclu à priori du dispositif)
  • aux mécanismes à mettre en place pour protéger l’agent (formation des encadrants, accompagnement, …)
  • aux éventuelles dérives du système (isolement, stress, coût pour l’agent …)
  • à l’implication forte des instances dédiés à la protection des agents (CHSCT, …)

 

Le Sgen-CFDT RechercheEPST réclame également la poursuite des négociations au niveau ministériel
suite au report d’un projet de texte trop restrictif (**) qui empêcherait certains agents d’accéder au télétravail.
 
Les agents attendent la publication de ce texte depuis déjà plus d’un an !


Retrouvez tous nos articles sur le télétravail : http://epst-sgen-cfdt.org/?tag=teletravail