Carrière

Processus de l’Avancement au choix CNRS : Contraintes et taux de pression (infographie 3/3)

Posted on Updated on

Après l’envoi de nos 2 premières infographies sur le fonctionnement de l’avancement au choix : « Acteurs et Calendrier d’exécution » et « Procédure de sélection » (voir lien en fin de mail), vous trouverez ci-dessous notre dernière infographie, qui vous permettra de mieux appréhender les « contraintes et taux de pression » dans le cadre de la procédure de sélection :

explication_fonctionnement_cap-3_3-contraintes_et_taux_de_pression
cliquez sur le schéma pour l’agrandir

Vous avez des questions complémentaires, vous trouverez la réponse sur cette page.

Deux autres infographies  sont consacrées :

Ce document fait partie des guides et infographies, disponibles sur cette page,  mis à disposition des agents CNRS par le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Intervention du Sgen-CFDT Recherche EPST au Conseil d’Administration du CNRS du 23 juin 2016

Posted on

Le Sgen-CFDT Recherche EPST salue ce rapport d’activité 2015 du CNRS qui vient d’être présenté. Il reflète avant tout la qualité du travail des agents, Chercheurs, Ingénieurs et Techniciens.

Cependant, il faut aussi s’assurer du maintien de l’attractivité du CNRS et des métiers de la recherche.

Au-delà des aspects budgétaires et  financiers des activités de recherche sur lesquels il faut rester vigilant, il faut aussi être bien conscient du phénomène insidieux qui se propage au travers du décrochage des rémunérations des agents des EPST.

  • Tout d’abord, la mise en œuvre du  nouveau régime indemnitaire des Ingénieurs et Techniciens (Rifseep) qui pourrait améliorer sensiblement leurs primes est bloquée et manifestement reportée au-delà de la date initiale du 1er janvier 2017 et peut-être abandonnée tout simplement.
  • Il y a aussi l’accord relatif à la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR) que la CFDT a négocié et signé. Elle s’est  investie et obtenu des améliorations importantes.

En particulier, la carrière des professeurs des écoles (de la petite section de maternelle, aux grands du cm2) et des professeurs certifiés peut maintenant atteindre l’échelon hors échelle A et celle des professeurs agrégés atteint dorénavant la hors échelle B.

C’est bien entendu une reconnaissance légitime, juste et méritée du métier d’enseignant dont on ne peut que se féliciter mais il faut souligner que ces carrières sont maintenant beaucoup plus favorables que celle des chargés de recherche qui n’atteint pas la hors échelle A et celle des Directeurs de Recherche de 2ème classe qui n’atteint pas la hors échelle B.

J’ajoute que la moyenne d’âge de recrutement des chargés de recherche au CNRS est de 33 ans et demi et celle des Directeurs de Recherche est de 44 ans et demi alors que la moyenne d’âge d’accès aux fonctions de professeur du 1er degré et du second degré est plus proche de 25 ans.

Qui va accepter, après de brillantes études, de sacrifier 10 ans de précarité pour une carrière dévalorisée ? Certes les chercheurs sont des passionnés de leur discipline mais ils ont aussi droit à un salaire correct et des perspectives attractives de carrière.

Des négociations pour les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche doivent normalement s’ouvrir à l’automne mais rien n’est garanti, compte tenu de l’ampleur des réformes et des financements nécessaires.

Dans un contexte mondialisé, ultra compétitif et par définition à l’avant-garde scientifique, il faut absolument revaloriser immédiatement la carrière des chercheurs et des ingénieurs des EPST sous peine d’une fuite des cerveaux généralisée et massive.

Le Sgen-CFDT Recherche EPST avec le concours de la fédération Sgen-CFDT continuera à s’employer sans relâche à défendre les intérêts des agents des EPST et particulièrement dans le cadre du PPCR.

 Paris Michel-Ange le 23 Juin 2016

Processus de l’Avancement au choix CNRS : Acteurs et calendrier (infographie 1/3)

Posted on Updated on

Au vu du succès de notre précédente communication « le Guide sur l’entretien et le dossier d’activités », téléchargé plus de 2500 fois les jours suivant sa publication, nous vous proposons une information complémentaire.

Conscients que la procédure d’avancement au choix est complexe et parfois mal comprise, nous avons élaboré trois infographies qui développent plus précisément un point particulier du mécanisme de la promotion (Acteurs et calendriers; procédure de sélection; contraintes et taux de pression).

Nous nous intéresserons aujourd’hui aux Acteurs et au calendrier d’exécution :

  • Le rôle de la commission d’interclassement régionale;
  • L’intervention des mandataires syndicaux et leur interaction avec les élus CAP (Commission Administrative Paritaire) de votre BAP.

infographie1_3
cliquez sur le schéma pour l’agrandir

 

Vous avez des questions complémentaires, vous trouverez la réponse sur cette page.

 

Deux autres infographies  sont consacrées :

  • à la procédure de sélection entre les différents niveaux consultatifs ou décisionnels (voir l’infographie);
  • aux contraintes et taux de pression par BAP dans le cadre d’un changement de corps ou de grade (voir l’infographie).

 

Ce document fait partie des guides et infographies, disponibles sur cette page,  mis à disposition des agents CNRS par le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Processus de l’Avancement au choix CNRS : Procédure de sélection (infographie 2/3)

Posted on Updated on

Vous avez été nombreux à visionner notre infographie « Processus d’avancement au choix CNRS : Acteurs et Calendrier d’exécution », à télécharger notre « Guide sur l’entretien et le dossier d’activités ». Vous trouverez ci-dessous notre seconde et avant-dernière infographie.

Conscients que la procédure d’avancement au choix est complexe et parfois mal comprise, nous avons élaboré trois infographies qui développent plus précisément un point particulier du mécanisme de la promotion (Acteurs et calendriers; procédure de sélection (ci-dessous); contraintes et taux de pression).

Nous nous intéresserons aujourd’hui aux différents niveaux consultatifs ou décisionnels intervenant dans la procédure de sélection :


infographie2_3Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Vous avez des questions complémentaires, vous trouverez la réponse sur cette page

Deux autres infographies  sont consacrées :

Ce document fait partie des guides et infographies, disponibles sur cette page,  mis à disposition des agents CNRS par le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Guide pour l’entretien et le dossier annuel d’activités CNRS

Posted on Updated on

Chaque année, la campagne des dossiers annuels d’activités CNRS  se déroule de mars à fin juin.

Afin d’accompagner les agents CNRS durant cette période, le Sgen-CFDT Recherche EPST a préparé un guide qui les aidera lors de leur entretien annuel d’appréciation et apportera des éléments pour remplir leur dossier d’activités :

guide_dossier_annuel-CNRS-Sgen
N’hésitez pas à nous contacter (sgencfdt@vjf.cnrs.fr) si vous avez besoin de précisions supplémentaires.

Vous avez des questions complémentaires, vous trouverez la réponse sur cette page.

Ce document fait partie des guides et infographies, disponibles sur cette page,  mis à disposition des agents CNRS par le Sgen-CFDT RechercheEPST.

Campagne annuelle d’avancement des personnels IT de l’Inserm, nos conseils

Posted on Updated on

Campagne annuelle d’avancement des personnels IT de l’Inserm – Session 2016


Les conseils de nos élu-e-s :

1° Il vaut mieux rédiger votre dossier d’activité au plus vite afin de le faire compléter par votre supérieur hiérarchique avant votre entretien, ce qui permettra d’échanger sur son contenu lors de la discussion ;

2° A l’ occasion de cet entretien, nous attirons votre attention sur les points suivants :

  1. a) Insistez pour que les cases de proposition à promotion soient bien cochées par votre directeur de structure. Un dossier dont la case « proposition à promotion » n’est pas cochée, n’est pas évalué.
  2. b) Si vous le pouvez, insistez également auprès de votre  directeur de structure afin que seul le premier agent dans chaque catégorie soit classé.
  3. c) Pour les autres personnels promouvables, il faut dans ce cas, que seule la case d’accord de promotion soit cochée.

La raison de ces 3 points est  que le rang de classement n’a pas la même signification selon la taille des structures et donc selon le nombre d’ITA dans chaque catégorie.

3° Si vous passez les concours internes, signalez-le dans votre dossier, ainsi que les concours déjà passés antérieurement même si les résultats ont été négatifs

4° Enfin, pensez à bien exposer toutes vos activités d’intérêt collectif, qu’elles soient locales, régionales ou nationales – Jury de concours, Assistant de Prévention, membre du conseil d’Unité, membre CSHSCT, élu dans une instance Inserm,  etc…

5° Pour rappel, votre dossier est classé au niveau de l’unité ou du service par grade puis au niveau de la Délégation Régionale par priorité A ou B :

  • classement A, agents considérés comme prioritaires pour un avancement au titre de l’année de référence
  • classement B, agents considéras comme moins prioritaires pour un avancement au titre de l’année de référence

Les réunions d’analyse régionale sont prévues courant avril 2016

Les dossiers classés A au niveau régional sont évalués d’une part par les représentants des personnels et d’autre part par l’Administration.

Lors de la séance plénière de la CAP, les deux listes sont confrontées et permettent de faire, après débat entre les deux parties (élu-e-s CAP et Administration), la sélection finale des personnels promus.

Néanmoins, nous étudions certains dossiers classés B, notamment ceux des personnels au dernier échelon ayant un bon dossier et les « signalons » à l’administration lors de la session plénière et les suivons au fil du temps.

Enfin, sachez que vous avez la possibilité de prendre connaissance de votre classement régional. Pour cela adressez une demande écrite (courrier ou mail) à la responsable RH de votre délégation, après la publication des résultats complets des CAP qui se tiendront entre le 13 et le 24 juin.

Nous restons à votre disposition pour répondre à vos questions.

Vous trouverez toutes nos coordonnées ici

Vos élus SGEN-CFDT Recherche EPST en Commissions Administratives Paritaires Inserm

Campagne avancement 2016 IT Inserm

La CFDT reçue par Annick Girardin, ministre de la Fonction publique

Posted on Updated on

cfdt_recueLa ministre de la Fonction publique a rencontré les organisations syndicales représentatives en février. Première organisation à être reçue, la CFDT Fonctions publiques a rappelé son engagement plein et entier dans les négociations puis dans la signature des accords relatifs à la rénovation des relations sociales dans la Fonction publique, à la santé et à la sécurité des agents au travail, à la lutte contre la précarité, à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et, en octobre dernier, aux parcours professionnels, carrières et rémunérations.

La ministre a été très attentive à chacun de des points évoqués. Elle apportera des réponses lors du prochain CCFP qui devrait se tenir le 15 mars.

Lire l’article

Lettre du ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, relative à la mise en oeuvre des mesures PPCR

Posted on Updated on

Lettre du 21 janvier 2016 de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, relative à la mise en oeuvre des mesures PPCR (PPCR Parcours professionnel, carrières et rémunérations)

 

20160121-Lebranchu

Mutualisation : Position du Sgen-CFDT Recherche EPST

Posted on Updated on

La direction du CNRS met en place un dispositif de mutualisation des fonctions d’ingénieurs et techniciens (1).

Le Sgen-CFDT RechercheEPST est opposé à une mutualisation massive des fonctions IT.

L’objectif affiché de la DRH d’optimiser la gestion des ressources humaines ne doit pas entrainer une détérioration des conditions de travail des agents et nuire à leur carrière. Au regard de la situation d’agents déjà mutualisés, il n’est pas envisageable de refuser d’emblée toute négociation autour de la circulaire de cadrage. L’expérience du terrain montre que certains agents pourraient y trouver des avantages professionnels. Afin de protéger les agents contre les dérives, le Sgen-CFDT RechercheEPST porte les revendications suivantes  :

  • Limitation du nombre de postes mutualisés : fixé chaque année dans une totale transparence, il devra être limité à une cinquantaine par an (sur + de 13 600 IT) et être basé exclusivement sur du volontariat,
  • Pas de mutualisation lors de recrutement par concours externe : un agent nouvellement recruté doit bénéficier d’une période adaptée à une intégration réussie,
  • Réexamen de la situation de l’agent dans le cadre de l’entretien annuel d’activité, pour permettre d’évaluer tous les aspects de la fonction (missions, horaires, régime indemnitaire, déplacements, etc..), et sans reconduction tacite,
  • Mise en place de critères précis et sans ambiguïté pour les présidents, les membres de jurys et pour les CAP. « La polyvalence qu’exige la mutualisation doit être reconnue et prise en considération par les experts qui doivent être sensibilisés à ces situations » (cf circulaire (1)),
  • Suivi précis et rigoureux des carrières des agents exerçant des fonctions mutualisées afin qu’ils ne soient pas défavorisés,
  • Vigilance sur le « sentiment d’appartenance des agents » qui est un élément fondamental (sentiment d’appartenance à un projet, à un groupe de travail, à une équipe, à une délégation régionale…),
  • Prévenance des risques de conflit d’intérêt entre les structures qui partagent les fonctions de l’agent.

Vous êtes concernés par ces mesures ? Vous avez des doutes, des questions ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos expériences ou de vos difficultés.

(1) Lien vers la circulaire : 20151105-Circulaire_relative_mutualisaton_fonctions_ingenieurs_techniciens_CNRS

Carrière, salaire, mobilité : Thierry Mandon ouvre l’agenda social du supérieur

Posted on Updated on

Thierry Mandon a lancé, le 2 novembre 2015, la négociation avec les organisations syndicales autour de l’agenda social de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les organisations syndicales représentatives de l’enseignement supérieur et de la recherche et le secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche ont ouvert les discussions sur l’agenda social, le 2 novembre 2015. Ces négociations doivent durer un an, entre la rue Descartes, les syndicats (Ferc-CGT, SNPTES, Sgen-CFDT, FSU, Unsa Éducation, FO, Solidaires) et la CPU (Conférence des présidents d’université). Elles étaient fortement attendues depuis la signature, en février 2014, d’un protocole social entre le ministère et une partie des syndicats. L’objectif : « offrir des perspectives concrètes d’amélioration des conditions de travail aux 232.500 femmes et hommes qui font vivre l’enseignement supérieur et la recherche au quotidien », indique le ministère par communiqué.

Cinq thématiques vont être portées par des groupes de travail, dont les premières réunions auront lieu d’ici la fin 2015 : le suivi de la situation des contractuels, la mobilité, la responsabilité sociale de l’employeur, les missions et perspectives de carrières et les régimes indemnitaires. Des « fiches d’entrée en discussion », déclinant les sujets à traiter, ont été élaborées en amont.

Lire l’article